Nous avons pris connaissance de la démission de Loïc en recevant la convocation au conseil municipal de ce matin 22 décembre 2020.

Dans ce contexte, nous souhaitons faire la présente déclaration :

Nous avons proposé notre active collaboration aux élus du groupe « majoritaires » dès le début du mandat et sommes restés dans l’attente d’une réponse à notre main tendue.

Nous pensons que seule l’union des forces de tous les élus, peut permettre à notre village de retrouver la sérénité et le dynamisme que souhaitent tous ses habitants.

Nos compétences sont complémentaires et diverses et nous pensons nécessaire qu’elles soient mises au service du village.

Nous regrettons la situation d’opposants dans laquelle nous nous trouvons, faute d’être associés aux projets que nous découvrons à l’occasion de chaque conseil municipal.

Nous regrettons de ne pas recevoir plus d’information que n’importe quel citoyen Pennois, alors que nous sommes élus, au même titre que n’importe quel élu.

Il nous est impossible de prendre des décisions engageant de l’argent public, sans en connaître le contexte. Nous rappelons que la loi prévoit l’information des élus, préalablement aux séances de conseils municipaux.

Nous avons, à l’occasion de plusieurs conseils, constaté des irrégularités ou erreurs que nous vous avons signalées, parfois avec insistance, afin qu’elles soient régularisées, dans l’intérêt de tous.

Sur la Commission Appel d’Offres, il nous a même fallu faire appel à la justice pour nous faire entendre alors que plusieurs demandes orales et écrites avaient été faites et étaient restées sans réponse.

Nous regrettons cette situation de discrimination qui est la cause de tensions contre-productives pour notre conseil municipal et donc notre village.

Notre groupe « la Penne unie » a privilégié le travail collaboratif et a toujours prôné la concertation, pensant que plusieurs savent mieux qu’un.

Nous réitérons donc notre proposition de collaboration et notre main tendue à l’occasion de cette fin d’année, pour un nouveau départ en 2021, dans le contexte de la démission de Loïc, que nous regrettons.

Roger, Michel, Ivan