L’auberge de La Penne par José Llorens

L’auberge de La Penne par Jacques Gantié

L’auberge de La Penne aujourd’hui :

Délibération du CM du 2 oct. 2020 / Achat du fond de commerce : ici
Au cours de la réunion du conseil municipal du 2 oct. 2020, la question a été posée par certains conseillers, de savoir comment avait été arrêté le montant de 75k€ pour l’achat du fond. M. le maire avait alors répondu qu’il était basé sur « les 3 derniers chiffres d’affaires de l’auberge des 3 dernières années mais pas que », aussi sur d’autres critères comme « la réputation », le « manque à gagner sur le chiffre d’affaires dû à la fermeture des chambres » suite à « l’avis défavorable » émis par « une certaine capitaine de pompiers ».
Par la suite, à la question de l’avancement du dossier il a toujours été répondu que l’achat était conditionné au versement de la subvention demandée par la mairie.
Durant la séance du conseil municipal du 30 juil. 2021 nous apprenons que Mme la maire a missionné un « expert auprès des tribunaux » pour évaluer « la valeur du fond de commerce de l’auberge ». A la question de savoir pourquoi cela n’avait pas été fait préalablement à l’établissement du montant de 75k€ inscrit dans la délibération soumise au vote le 2 oct. 2020, Mme la maire répond qu’elle « n’avait pas pris part » à la démarche initiée par Loïc Daumas ayant conduit au vote de la délibération du 2 oct. 2020. « Reprenant la chose », Mme la maire « essaie maintenant de ne pas faire n’importe quoi ».
(source et mise en contexte : enregistrement du conseil municipal ici et  ).
En réunion du conseil municipal du 22 octobre 2021 (soit plus d’un an après le vote de la délibération fixant le montant d’achat à 75k€) Mme la Maire nous apprend que l’expertise réalisée a fixé la valeur du fond de l’auberge à 38k€.
Pourquoi ne pas avoir pris les choses dans l’ordre et fait évaluer le fond avant d’en faire une proposition d’achat à l’aubergiste ?
En réunion du conseil municipal du 12 décembre 2021 nous apprenons que Me de Poulpiquet a été chargée du dossier.
(source : enregistrement audio du conseil municipal du 17 décembre 2021 : ici)

Nous apprenons également à ce même conseil qu’un cabinet d’architecture doit faire parvenir à la mairie le relevé déterminant la part de chaque propriétaire concernant les travaux de l’auberge.

Pin It on Pinterest

Share This