Mme la maire a annoncé en réunion du conseil municipal le 30 juillet que l’enquête de recensement qui devait se dérouler en 2021 a été reportée en 2022, du 20 janvier au 19 février.
Le personnel assurant les enquêtes de recensement sont :
– le coordonnateur communal, interlocuteur de l’INSEE pendant la campagne de recensement et soutien logistique aux personnels chargés du recensement;
– les agents recenseurs qui effectuent les enquêtes de recensement.
Ivan Martouzet s’est proposé pour assurer, totalement bénévolement, le rôle de coordonnateur comme Roger Cornillet lors du précédent recensement.
Mme la maire a jugé souhaitable que le moins possible d’élus assument cette charge et s’est engagée à lancer un appel à candidatures pour recruter et/ou designer coordonnateur et agent recenseur.
En réunion du conseil municipal du 22 octobre nous avons découvert que, reniant ses engagements, l’appel à candidatures annoncé par Mme la maire s’était transformé en appels téléphoniques ciblés à des personnes « disponibles et susceptibles de pouvoir remplir sérieusement ces missions ». Résultat : Mme la maire annonce qu’elle a désigné comme agent recenseur Mme Christine Castellino à la raison qu’elle habite Monaco, a participé au recensement de Monaco et pourra ainsi aller visiter les Pennois habitant sur la côte (sic) et comme coordonnateur communal Valérie Moindrot qui habite Antibes.
Par ailleurs Mme la maire a été alertée sur le cadre juridique bancal des arrêtés et délibérations de « désignation » des agents, elle n’a pas souhaité réagir.

Pin It on Pinterest

Share This