Nous apprenons en réunion du conseil municipal le 18 février 2022 l’intention de Mme la maire de créer un Citystade au village sur la parcelle 0C 0895.
Les arguments pour la création de cette infrastructure sont béton : « actuellement tout ce qui est Citystade (terrains multiactivités) au sein des communes est d’actualité et est soutenu par l’état pour promouvoir les activités sportives », tout est financé … par de l’argent public, le notre.
Quant à l’emplacement on n’a pas trop le choix : « on n’a pas de terrain sur la commune qui se prêtait à la réalisation d’activités sportives » donc ce sera sur le terrain communal en entrée de village dans l’épingle de la route qui monte au village.
La maitrise d’ouvrage est confiée à la CCAA : « On a demandé à la CCAA de nous monter un petit projet sur cette parcelle ».
La Penne se défausse donc de la conception de cette infrastructure mais, rien à craindre : le terrain sera « aménagé de manière a ce que ce soit très joli et très paysager » et pour garder le « caractère naturel ».
Mais de concertation avec la population, pour discuter ensemble de l’opportunité de cette infrastructure, de son emplacement, il n’est pas question.
Encore un projet structurant pour le village imaginé à la va vite par quelques élus sans débat avec la population.
Nous rappelons les recommandations du CNB (Conseil National du Bruit) en conclusion d’une étude pour « une implantation et une gestion avisées des aires de sports de plein air en milieu habité » : « Par conséquent, il apparaît clairement que les maires, pour éviter de faire usage de leurs pouvoirs de police, ont tout intérêt à faire preuve de précautions quant au choix de l’implantation d’une aire multi-sports de proximité. » (étude du CNB : ici)
source : enregistrement de la réunion du conseil municipal du 18 février 2022 : ici 

 

Pin It on Pinterest

Share This